Chaussures Aux Pommes

26 juin 2011

so proud!

Je vous présente ma premiére commande de gateau officielle : un gateau pour 18, tout choco, pour l'anniversaire de la niece d'un amie. Comme bon artiste que je suis, je ne suis pas totalement satisfaite de mon oeuvre, mais j'avais envie de partager ça avec vous.

DSC_0069DSC_0071

DSC_0072

Courage à tous pour la semaine!

Posté par Foala à 21:25 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :


20 juin 2011

1an déjà.....

Non mon blog n'a pas un an, d'ailleur je ne sais meme pas quel age il a mon blog...vilaine maitresse! Par contre voilà un an que la couleur rose est entrée dans ma vie. Je n'aurais jamais cru ça possible moi qui detestait cette couleur. Maintenant j'en fais des machines entiéres. Voilà donc un an que je vois la vie en rose grace à ma fille, je voyais déjà la vie en bleu garçon avec mon petit prince, mais heureusement j'ai des lingettes décolor-stop ;)

DSC_0120

Ma princesse a donc un an, je lui ai fait un beau gateau tout en blanc et rose, avec de petites fleurs. L'interieur était trés trés chocolat. Bon Anniversaire ma chérie!

DSC_0014

DSC_0018

 

Et comme parfois les bonnes choses vont par deux, j'ai reçu un "prix" de Rachel :

Merci Rachel!! Allez donc voir ses recettes de carnivore : CALLE LIBERTAD ;)

Et pour y faire honneur je dois vous raconter 7 choses sur moi (sur le theme de la cuisine)...Let's go :

1. Si je pouvais je serais vegetarienne (sauf pour les lasagnes :p), mais mariée à un veritable carnivore ça semble un peu difficile.

2. Mon plat préféré est les lasagnes, plat que mon fils me commande réguliérement pour mon plus grand bonheur.

3. Ma cuisine est comme moi : cyclique. En ce moment je mange entre 3 et 10 carambars par soir et je ne cuisine aucun dessert....demain je me mettrais peut etre à faire (enfin) des macarons.

4. Je deteste le café, rien que l'odeur me remonte le coeur. Malheureusement ça me prive d'un bon nombre de dessert, mais tant pis, je ne peux vraiment pas. A la place je bois au moins 1l de thé vert par jour.

5. Je passe mes journée à me dire "comment je dirais ça sur mon blog" ou" est ce qu'ils vont aimer cet ingredient" pour 9 fois sur 10 ne pas avoir le temps de vous écrire quoi que ce soit. C'est frustrant!

6. On vient de m'offrir le plus beau tablier de mes réves : un vrai de vrai du papa d'une amie, qui était boucher : le top!

7. Je vous presente mes plats et mes gateaux dans de la vaisselle trés souvent chinée à emmaus, ça me permet d'avoir plein de pieces differentes sans me ruiner.

Et voilà, des petits bouts de moi. A mon tour de partager avec 7 coupin(e)s :

Le gout du bon

Mon chef à moi

Kitchen moments

Marie's cooking

Macaronette et cie

Les bentos rigolos

Ateliers des gourmandises (mon mentor pour les gateaux en pate à sucre)

 

 

 

Posté par Foala à 22:51 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

09 mai 2011

Bricks de saumon

  Une envie de croustillant et d'omega 3. Non parce qu'en ce moment j'ai les neurones qui bouillonnent et qui ont bien besoin d'aide. Passé un certain âge, les révisions c'est dur dur. Encore un mois et c'est finit. Donc je cherche à booster ma matière grise. Quoi de mieux que du poisson? Recette trouvée dans ELLE, mais bien sur, modifiée.

 DSC_0010

Bricks croustillantes de poisson au chou vert :

4 personnes

1 demi chou vert

4 pavés de saumon de 200gr chacun

4 feuilles de brick

1 demi bouquet de coriandre

Sauce soja

Huile d’olive

 

Préchauffer le four à 200°c.

Effeuiller le chou. Faire cuire les feuilles 3min dans de l’eau bouillante salée. Les passer sous l’eau froide de suite après.

Oter la grosse cote des feuilles.

Au centre de la brick déposer deux feuilles de choux, saupoudrer de coriandre ciselée. Déposer un morceau de poisson dessus, saupoudrer à nouveau de coriandre et recouvrir de feuilles de chou. Arroser de sauce soja.

Plier le brick d’abord sur les cotés puis rabattre la partie du bas et rouler de façon a avoir une brick fermée.

Déposer dans un plat allant au four et badigeonner d’huile d’olive. Enfourner 15 min.

 

Servir de suite, avec de la salade verte et une coupelle de sauce soja.

 

En avant les neurones !!!

 

 

 

Posté par Foala à 12:15 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 avril 2011

Barbecue time

Mes semaines ressemblent à des marathons (vive le mois d’avril !!), je n’ai donc que très peu de temps pour cuisiner en ce moment. Chaque jour je me demande ce qui sera le plus rapide à préparer. Je ne peux donc pas prendre le temps de vous faire de jolis plats et surtout de les photographier, non parce que les coquillettes jambon, ça rend pas terrible en photo.

 

Par contre un long WE ensoleillé de 3 jours, ça laisse un peu respirer les neurones et donne des envies de barbecue.

Cette fois j’ai voulu la jouer à l’américaine, c’est la faute à Julie. Je suis tombée sur son émission « fourchette et sac à dos » il y a peu, un épisode dédié à NY, et elle faisait un barbecue dans le New Jersey, si je me souviens bien.

Je n’ai pas pris le temps de noter la recette, je l’ai juste mise dans un coin de ma petite tête pour la ressortir un peu plus tard. Du coup j’ai bien l’impression qui me manque un ou deux trucs, mais dés que je peux, je cherche la redif de l’émission pour corriger tout ça.

En attendant j’ai fait avec ce que je me souvenais, et c’est une franche réussite. Par contre je n’ai pas accompagné ça de pain au maïs ni d’épis de maïs grillé, mais de légumes confits/rôtis au four. Ça change du taboulé et des pommes de terre à la braise.

 

DSC_0591

 

Travers de porc barbecue :

Pour 4 pas trop affamés

2 travers de porc

Gingembre en poudre

Ail en poudre

Sel

250ml de sauce tomate

50gr de ketchup

6 cas de sucre roux

30gr de moutarde

 

Envelopper les travers dans de l’aluminium avec le gingembre, le sel et l’ail.

DSC_0582

Les faire cuire sur le barbecue pas trop fort et fermé, 2h.

Les sortir de leurs papillotes et les badigeonner de mélange sauce tomate/ketchup/moutarde et sucre.

Les remettre sur le barbecue 20min.

Trancher, servir.

 

DSC_0594 

 

Pour les légumes confits:

300gr de tomates cerise

2 carottes

3 courgettes

2 oignons

Huile d’olive

sel

 

Laver et éplucher les légumes.

Les couper en gros morceaux.

Les disposer dans un plat qui va au four, saler et arroser d’huile.

Bien mélanger avec une grosse cuillère pour que les légumes soient bien tous enveloppés d’huile.

Enfourner 2h à 150°c.

Si les légumes rendent trop de jus (souvent à cause de courgettes), égoutter un peu le plat à mi-cuisson.

Posté par Foala à 13:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2011

Les decouvertes du WE

Le we dernier a été pour moi riche en découvertes culinaires : j’ai suivi un cours de maki/sushi, très intéressant et très bien fait dans un restaurant sur l’esplanade de la défense. Et j’ai dévoré les produits exceptionnels de la pâtisserie des rêves rue Bac à Paris.

 

Pour commencer voici un aperçu de ce qui a fait une partie de notre brunch à mon mari et moi dimanche midi :

 

 DSC_0276

 

Plutôt que de se mettre à une terrasse parisienne qui nous servirait un thé mal infusé et du bacon cramé pour notre brunch, on a décidé de se faire plaisir dans une bonne boulangerie et déguster le tout en terrasse chez nous.

 

Dans le désordre nous avons acheté des brioches feuilletées, un chausson aux pommes, un kouign aman, et une brioche avec de la crème dedans. Que du léger !!

Pour le kouign aman, mes collègues avaient titillé ma curiosité en en parlant à table dans la semaine et en qualifiant ce gâteau "d’immangeable" ou "identique à une plaquette de beurre". Inutile de vous dire que là, c’était très bon. L’intérieur ressemblait à de la mie de croissant et l’extérieur était légèrement caramélisé….huuuummm.DSC_0292

 

 

Nous n’avons pas osé les vrais pâtisseries, ça aurait fait beaucoup de gourmandise d’un coup, et le prix aussi est très dissuasif : 5.2€ pour un éclair au chocolat. Certes il est glissé dans un tube de chocolat, mais on gardera les pâtisseries de cette échoppe pour les jours de grande fête.

A découvrir donc, si vous ne connaissez pas encore, et si vous avez la possibilité d’aller 93 rue du bac à Paris.

 

 

DSC_0287 

 

 

 

 MAKI_20SAUMON_20P_203_20copie

 

Il faut aussi que je vous raconte mon cours de maki/sushi. Il y a longtemps l’homme et moi avions essayé de nous lancer dans la confection de makis et sushis maison. C’est vrai qu’à première vu, cuire du riz et couper un morceau de poisson pour mettre dessus, ça n’a pas l’air d’être la fin du monde. Nous avions donc acheté le livre qui va bien et fait deux courses rue Saint Anne à Paris et chez les frères Tang.

Et après ?……ben après cata. Bon ce n’était pas affreux, ni immangeable, mais pas franchement folichon non plus.

Du coup tout le matériel est parti au placard et y a dormi quelque temps. Finalement je suis tombée sur ce cours de sushi à coté de chez moi et je me suis dit pourquoi pas (faut dire que j’y accompagnai mon ami Alex qui avait eu la mauvaise idée comme moi de croire que c’était facile à faire).

 

Un cours de 2h, donné par le chef du restaurant, une dextérité à pleurer : 30s pour vous vider et découper une dorade. Beaucoup de conseils et d'astuces.

 

J’ai tout noté une fois arrivée à la maison et je vous ferais partager tous ça quand j'en referai chez moi. En attendant j’ai fait un petit essaie sucré, histoire de mettre en pratique et de faire une petite activité avec mini-moi : des makis sucrés fraise/nutella avec éclats de pistache.

 

DSC_0320

 

Verdict : troooooop bon.

(la photo des makis est tiré du site de sushihouse)

 

 

Posté par Foala à 13:09 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12 avril 2011

Pudding à la mangue sous sa coque en chocolat

Aujourd’hui je fais un détournement de recette. J’ai en effet trouvé une recette qui me plaisait au « pur péché de gourmandise » et qui correspondait au peu qu’il restait dans mes placards. J’ai bien sur changé 2 petites choses, pour coller à ma boite de mangue et mon envie de chocolat.

A la base, ces gâteaux étaient destinés à mon fils, pour son gouter. Mais il faut croire que ce n’est pas une recette pour têtes blondes (lisez le billet au « pur pêché de gourmandise » vous comprendrez pourquoi).

Ça n’a donc pas plu à Mini-moi, mais l’Homme m’en réclame une nouvelle fournée. Il faut dire qu’ils sont légers, moelleux et avec la coque en chocolat qui craque : on craque.

 

DSC_0262

 

Pudding à la mangue sous sa coque en chocolat

Pour 12 puddings

230gr de mangue en boite

50 g de beurre ramolli

75 g de sucre

75 g de farine

5g de levure chimique

50 g de poudre d’amandes

2 œufs

75 g de lait

100gr de chocolat noir

 

Préchauffez le four à180 °C.

Coupez les morceaux de mangue en cubes.

Faire fondre le beurre.

Dans un saladier mélangez le beurre fondu, le sucre, la farine, la levure, la poudre d’amandes, les œufs et le lait.

Déposer les morceaux de fruit au fond des moules.

Remplir les moules de l’appareil.

Enfournez 20 mn environ.

Pendant ce temps faire fondre le chocolat au bain marie.

Une fois les gâteaux cuits et refroidis, les couvrir d’une couche de chocolat.

Laisser durcir.

 

J’ai oublié de vous dire : il n’y a pas plus simple, ni plus rapide à faire !!!

Posté par Foala à 12:45 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 avril 2011

Clafoutis poireaux et chévre

Le soleil me donne des envies de salade. Le souci, c’est qu’une salade même composée, ça rassasie pas mes ogres. Alors pour accompagner ma salade, un clafoutis salé, qui finalement prend la vedette et devient le plat principal. A quoi ? Ben aux poireaux, vu que ce n’est pas encore la saison des légumes d’été, on fait encore avec ceux d’hiver. Et comme le poireau tout seul c’est tristounet on va l’accompagner de chèvre.

 

J’ai pris la base du clafoutis dans un livre que l’on m’a offert il y a bientôt 10 ans « les clafoutis de Christophe ». J’aime bien cette base et il suffit ensuite de décliner à volonté selon les envies ou les fonds de placard.

 

Petite astuce, le poireau flotte, (si si promis), ce qui fait que le clafoutis se compose d’une couche de pate, une couche de poireaux et une couche de fromage. Si on veut un clafoutis plus « homogène » il faudra veiller à le faire cuire dans un plat pas trop haut.

 

DSC_0063

 

Clafoutis poireaux et chèvre :

Pour 6 personnes

 

4 poireaux

1 buche de chèvre

Un peu de beurre

Un peu de chapelure

3 œufs et 3 jaunes

20cl de crème fraiche liquide

40cl de lait

15gr de maïzena

Thym

Sel, poivre

 

Préchauffer le four à 240°c.

 

Fouetter les œufs et les jaunes, ajouter la crème, le lait, la maïzena et le thym. Saler et poivrer à convenance.

Laver et couper les poireaux en rondelles.

Les incorporer à l’appareil, une fois celui-ci bien homogène.

Verser le tout dans un plat allant au four, beurré et tapissé de chapelure.

Sur le dessus disposer des rondelles de la buche de chèvre.

 

Enfourner entre 30 et 40 min.

 

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai eu beaucoup de chance d’avoir des petites mains pour m’aider J

 

DSC_0060

 

Posté par Foala à 12:40 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2011

papillotes legumes, vermicelles, lait de coco et citronnelle

Lors de ma récente commande d'ustensiles de cuisine, où j'avais acheté les fameux cercles avec lesquels j'ai loupé le clafoutis d'aubergine, j'avais aussi commandé des papillotes en silicone. Je n'avais toujours pas eu l'occasion de m'en servir. Hier soir je me suis sentie inspirée et j'avais envie d'un peu d'exotisme.

Le mélange fut très heureux, le résultat est bien relevé et plein de saveur. La prochaine fois, et vu comme on a apprécié  il y aura une prochaine fois, j'ajouterai des crevettes crues.

DSC_0048

 

Pour 2 grosses papillotes vermicelles, légumes, citronnelle et lait de coco :

Pour 4 personnes

2 poireaux

2 carottes fans

400ml de lait de coco

2 morceaux de citronnelle

le zeste d'un citron vert bio

2 poignées de chou chinois

100gr de vermicelles de soja

 

Emincer le choux chinois, râper les carottes et couper les poireaux en rondelles dans un plat, ajouter le zeste du citron vert.

Mettre les vermicelles au fond, couvrir avec les légumes, insérer un morceau entier de citronnelle dans chaque papillote et arroser de lait de coco.

Tout doit bien être couvert de liquide, s’il n’y a plus de lait de coco, ajouter un peu d’eau.

Saler poivrer et enfourner pour 20min à 210°c.

DSC_0058

 

Posté par Foala à 12:00 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mars 2011

Aubergines en clafoutis de (encore) Ducasse

    Je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin, maintenant que j'ai commencé les recettes du livre « nature » de Ducasse je vais continuer à en tester quelques unes.

Cette fois c'est un clafoutis à l'aubergine et au chèvre. Je ne suis pas grande fane de ce légume, enfant je n'aimais carrément pas, mais avec l'âge on fait plus de concession. Au final, j’ai adoré, ça m’a vraiment rabiboché avec ce légume que je trouvais beaucoup trop spongieux.

Les légumes ont un goût très doux, faut dire qu'avec ma version, l’appareil à clafoutis n’a pas trop entravé le goût de l’aubergines, vu que je n’ai fait que des bêtises. Dans la recette le montage se fait individuellement et dans des moules. Moi je venais de recevoir des cercles et je trépignais de m’en servir, je me suis dit qu'avec la tranche d’aubergine au fond ça serait étanche…..hum…no comment.

Bref une grande partie de mon appareil œuf/lait a déserté mes clafoutis pour se rependre sur ma plaque de four : la cata.

Mais au final on a mangé les clafoutis, sans œuf ni lait (ou très peu) et c’était très bon. Ce soir je réessaye pour des amis qui viennent manger, je vous dirais si ça fait une grosse différence quand tout est à sa place.

En attendant voilà la recette car c’est très très bon loupé, alors réussi ça doit être pire !!

 

IMGP5286

 

Aubergines en clafoutis :

Pour 4 personnes :

3 aubergines

2 oignons blancs

1 gousse d’ail

Huile d’olive

½ bouquet de marjolaine (je n’avais pas donc j’ai pris un mélange de persil et coriandre)

2 œufs

10cl de lait écrémé (chez moi il n’y a que du demi écrémé)

80 gr  de chèvre moelleux (pour moi du boursin au chèvre)

 

Couper les aubergines nettoyées en tranches de 0.5cm. Faire dans les plus grandes tranches, des ronds de la taille de vos moules pour les mettre au fond.

Tailler le reste des aubergines en tout petits dés. Éplucher et ciseler les 2 oignons blancs.

Faire suer les oignons 3min dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Ajouter les aubergines en cubes et faire sauter 5min. Réserver. Laisser refroidir.

Préchauffer le four à 200°c.

Dans un saladier mélanger les 2 œufs et le lait.

Peler l’ail, le ciseler avec les herbes, ajouter le tout aux œufs. Saler.

Huiler les ramequins, déposer au fond la tranche d’aubergine entière, mettre un quart du fromage au centre et verser la pâte à clafoutis dessus.

Enfourner pour 6 à 8 min.

Démouler pour déguster.

IMGP5289

Posté par Foala à 16:06 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mars 2011

Artichauds à la barigoule de Tata

Après une recette d’Alain Ducasse je vous présente une recette de Tata, même niveau, si si, je vous assure. Goutez pour voir.

Moi je mange ce plat depuis que j’ai assez de dents pour mâcher, j’en suis grande fan. La recette est notée à la craie, dans ma cuisine, sur le stickers ardoise qui est censé servir à faire la liste de course (et même qu’on s’en sert jamais pour ça comme tout le monde). Elle est là depuis que Tata me la dictée par téléphone et je pense qu’elle va y rester un moment, histoire de toujours verifier que je fais bien comme il faut.

Alors à vous de la noter dans un coin, je vous assure tout le mon de adore.

 

DSC_0103

 

Artichauts à la barigoule

3 personnes

6 artichauts violets

12 pommes de terre moyennes à chair ferme

125ml de vin blanc

150gr de lardons

1 gros oignon

1 cuillère à soupe de fond de veau

Herbes de provence

 

Ebouillanter les lardons.

Faire blanchir l’oignon à feu vif avec un peu d’huile d’olive dans une poêle type sauteuse, une fois transparent, ajouter les lardons égouttés, les saisir.

Couper les artichauts afin de n’avoir que le cœur, il n’est pas indispensable d’enlever la barbe, comme sur les gros artichauts, les couper en 8 et les mettre dans la poêle.

Verser d’un coup tout le vin blanc, baisser le feu.

Mettre les pommes de terre, épluchées et coupés en morceaux pas trop gros.

 

Faire mijoter avec un verre d’eau, la cuillère à soupe de fond de veau et des herbes de provence.

Couvrir et revenir dans 20min. Verifier durant la cuisson s’il ne faut pas rajouter un peu d’eau pour éviter que ça accroche.

 

Il est possible de remplacer les pommes de terre par des petits pois frais quand c'est la saison.

Pour choisir les artichauds violets, les prendre petits et bien fermés.

Posté par Foala à 12:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,