J’ai eu la chance d’avoir par mon travail le livre « NATURE » d’Alain Ducasse. Il y a dedans tout ce que j’aime : plein de graines, plein de légumes et plein de choses simples.

Comme en ce moment ma fille de 8 mois adore le potiron, j’en achète souvent, mais pour faire un petit pot (ou même 6 d’avance) il ne faut pas tant que ça de potiron et on le vend souvent en grosse tranche. Donc c’est un peu pour du « recyclage » que j’ai choisi la recette de riso au potiron (la bonne excuse).

C’est un plat très facile à réaliser, complet, que je n’ai pas accompagné de viande car il y avait déjà du lard (j’ai doublé la quantité pour faire plaisir aux hommes) que j’avais choisi de bonne qualité pour éviter de n’avoir que du gras.

Pour faire sans porc, je pense qu’un bouillon à la place de l’eau, pour la cuisson du riz, sera nécessaire pour apporter un peu de goût.

 

DSC_0223

 

Pour 4 personnes :

Une belle tranche de potiron (la mienne faisait 500gr)

1 tranche de lard de 0.5cm d’épaisseur (moi j’en ai mis deux)

4 gousses d’ail

Huile d’olive

250gr de riz rond espagnol (j'avoue que le mien n'était ni trés rond, ni trés espagnol)

Parmesan

Pépins de courge secs

 

Préchauffez le four à 180°c (th6)

Dans un plat allant au four, mettre 4 cuillères à soupe d’huile d’olive, les gousses d’ail, encore en chemise mais écrasées avec le plat du couteau, le potiron, épluché et coupé en dés de 1cm, et le lard en dés aussi.DSC_0215

Saler, mélanger bien et enfourner 25min.

Ajouter le riz, bien l’incorporer, enfourner 2min.

Arroser de 1.5fois le volume de riz, en eau froide, enfournez 20min, vérifier la cuisson régulièrement et arroser si ça semble trop sec.

 

Moi je me suis arrêté là, mais vous pouvez aussi continuer selon la recette :

Faire blondir 2 cuillères à soupe de pépins de raisins de courge dans une poêle à sec.

Les mettre sur un papier absorbant et les concasser.

Les mélanger à 2 cuillères à soupe de parmesan râpé et saupoudrer le plat.

Faire gratiner au four quelques instants.

 DSC_0226

Moi j’ai juste saupoudré de parmesan fraîchement râpé directement dans l’assiette, déjà que je faisais manger du potiron aux hommes fallait pas pousser pour les graines, elles seront donc juste pour mon assiette.